mercredi 22 octobre 2008

Petit billet

Il arrive assez souvent que mes filles me laissent de petits billets sur mon assiette, sous mon oreiller, sur mon clavier aussi. Sans être blasée j'y suis habituée et l'effet de surprise est rarement au rendez-vous parce que je m'attends souvent à des messages emprunts de tendresse et de... fautes d'orthographe.

Par contre au boulot c'est nettement moins courant.

Mais ça arrive !


Bon la tendresse ici je la lis plutôt à la fin... (je trouve ça adorable en octobre)

Par contre au milieu c'est nettement plus mystérieux (mon boulot consistant ici à prendre note de la nouvelle adresse de Monsieur Jean) pour les meubles, franchement je sais pas quoi faire !

NB : J'espère que Bellzouzou ne va pas faire une attaque !

PS : merci de ne pas mentionner le nom du taf dans les commentaires, ça reste entre nous ;-)

4 commentaires:

Bellzouzou! a dit…

un indice: il a probablement fait allemand 1ère langue, rapport aux majuscules à tous les mots ;-)

maazz a dit…

eh ben des fois ça fait du bien des petites missives innocentes comme ça !

luna a dit…

*** Bellzouzou : j'y ai pensé aussi ;-)

*** Maazz : je savais que tu comprendrais ! on en reçoit des gratinées parfois hein ?

Daphnénuphar a dit…

ouh là! c'est pas limpide, hein...