mardi 27 mai 2008

le concert

Alors le concert de Feist... bon je ne suis pas très douée pour traduire en mots mes émotions musicales.

Pour faire simple, c'était un excellent concert avec de très bons musiciens (ça peut sembler évident mais bon il y a des chanteuses qui vendent des milliers de disques et qui sur scène chantent faux, là c'est pas le cas du tout).

J'avais une image un peu sophistiquée de Leslie Feist, peut-être à cause de ses pochettes de CD, mais dimanche elle m'est apparue en "fille toute simple", dans une petite robe blanche avec ses cheveux longs déliés sur les épaules, l'allure un peu folkeuse.

Bien que le concert n'ait pas été annoncé dans le programme de la salle, ni dans l'indispensable hebdo "Sortir", il y avait énormément de monde et nous étions assez serrés dans une salle plutôt grande, pourtant on pouvait s'imaginer dans un bar tant elle paraissait "proche" et complice.

Elle s'est adressé régulièrement au public en anglais, puis en français (après avoir constaté que la moitié de la salle ne captait rien de ses blagues et riait à contretemps) avec un délicieux accent "ça va bien ? ça va... beaucoup ? " qui a ravi toute l'assistance.

L'ordre des titres était vraiment bien choisi, alternant les chansons très calmes avec des chansons plus rythmées où nous pouvions chanter avec elle et qui allaient crescendo. Bref, elle nous a emmené très facilement et la mayonnaise a très vite pris.

En arrière plan on avait droit à des ombres chinoises, grâce à une fille assise au fond de la scène et qui passait des slides, comme en réunion, sur un rétro-projecteur (huhuhu).

Au début c'était des petites fleurs et franchement en étant pas loin du syndrôme prémenstruel, j'étais à 2 doigts de trouver ça cul-cul la praline (en période d'ovulation, c'est sûr cela aurait été, au contraire, "cro-meugnon" - ah les hormones !), mais finalement ce n'était pas plus mal ce petit cinéma au loin, puisque j'avais quand même 3 géants des Flandres d'au moins 1,90mètres juste devant moi qui me bouchait une bonne partie de la scène....

heureusement que c'est surtout pour l'entendre qu'on y allait.

(attention baissez le son, sinon vous allez mourir d'une otite fulgurante)






non, à part
* le mal de dos/jambes en sortant, parce qu'on n'a plus l'habitude de rester planté debout sans bouger pendant 3 heures (et dire qu'on s'était moqué d'une copine la veille quand elle nous avait confié ne plus aimer les concerts dans cette salle où il n'y a pas de sièges parce qu'elle trouvait ça pénible, limite si on ne l'avait pas traitée de mémère, finalement on partageait presque son avis)

* la vue très limitée (impossible de monter au balcon déjà bourré à craquer à notre arrivée),

c'était vraiment un très bon concert.
Je recommande +++.

Pour vous réparer les oreilles sanguinolantes, une vidéo nettement plus agréable (le 1er extrait proposé est justement le morceau de la vidéo massacreuse précédente - encore désolée)



Edit : je constate que la VdN partage à peu près le même avis que moi :

La Voix du Nord - Edition du mardi 27 mai 2008
CONCERT Feist : une voix de velours a enveloppé de magie le public de l’Aéronef, dimanche soir
Par sa simplicité et son naturel, Feist a conquis le public. Pur moment de délice, dimanche soir à l’Aéronef, à Lille, où la chanteuse Feist a envoûté de sa voix une salle bondée. Entre les morceaux intimistes et ceux qui virevoltent, émotions garanties ! ...

2 commentaires:

mammilou a dit…

Quelle ambiance dis donc! Mais effectivement les deux gars devant toi étaient plutôt baraqués! Tu aurais du prendre un petit escabeau!

Aileen a dit…

Ouh, terrible, je n'aurais pas aimé être à ta place dans la fosse !
Moi j'ai abandonnée ma puce et mon homme pour arriver tôt et espérer avoir une place au balcon... mais l'attente m'a paru trop longue !
Et merci pour les détails techniques sur mon blog, c'est bien les gens qui lisent et qui parlent !